• www.hodinsenyon.com
  •  Togo -  Photographe pro à Paris

1702 visiteurs
@hodinsenyonphotography
  • Sexe : Homme
  • Style de photos : Nu artistique, Portrait, Abstrait, Mode

HODIN SENYON

Photographe

Titulaire d’un Deug 2 en Sociologie, d’une licence en marketing et communication, j’ai découvert l’univers de la création photo à travers le théâtre et la communication.

En  2006, au club Unesco de l’université de Lomé, j’ai découvert le théâtre. Je m’y suis attaché avec abnégation et passion  de façon professionnelle avec des formations ateliers et la participations aux festivals par des spectacles dans lesquels  j’ai eu la chance de jouer en tant que Comédien .Trans-maitres de Mawusi Agbédjidji (Festival Passage Metz,France,2019 ), Afrika Democratik Room de Bérangère Janelle (CDN de Normandie Rouen /Les Récreatrales Ouagadougou, Burkina-Faso 2016  ), Larmes de crocodiles sourires de croques morts de Harouna Hubert ( Festival Panafricain d’Algérie, PANAF 2009).

J’ai aussi créé en tant que metteur en scène en 2017 « ENSURSIS ».Une performance slam , danse et théâtre dans une installation de deux murs en miroirs et des béquilles en bois en forme de V pour traiter du sujet du handicap au sens psycho-sociale.

  • Avant d’arriver à la photographie, du théâtre je suis passé par la communication.

En 2012, j’ai décroché un casting de présentateur télé à la  Télévision Deuxième TV2 à Lomé.

J’animais une émission de divertissement grand public qui s’appelle Samedi Show. Au-delà des scènes théâtrales, j’avais envie d’explorer d’autres univers artistiques .J’ai donc créé dans la même année un collectif de slam dénommée « Retour aux sources, RAS » avec  un autre confrère de théâtre David Ganda. Nous avions commencé à faire des scènes performances en créant un style que nous appelons Afroslam.

  • J’ai découvert la photographie de mon passage du théâtre à la production télé.

 J’ai véritablement commencé a utilisé la photographie comme moyen d’expression artistique avec ma rencontre de l’artiste performeuse allemande Anne Tismer que j’ai connu grâce au théâtre.
M’étant initié à la production audiovisuelle, elle m’a demandé de lui faire des petites vidéos et photos de son projet installation plastique chez elle. J’ai passé deux semaines à refaire des photos des objets en installation, parce qu’elle n’était pas satisfaite du travail que je lui proposais. Elle voulait que les objets de son installation racontent une histoire avec les lieux où elles sont exposées. Après deux semaines de photographies des objets de son installation, j’ai commencé à mettre les objets en scène avec l’espace, la lumière, l’ombre, le paysage et elle a adoré mes compositions photos. De là, j’ai compris l’excellent outil d’écriture que pouvais être la photographie.

En 2014, j’ai crée mon premier projet photo dénommé "INDEPENDANT DOVE" (la colombe Indépendante) qui traite du sujet de la notion de liberté qui se cache derrière le mot "Indépendance" en confrontant la réalité sociale togolaise depuis les années 60.

J’aime puiser dans les faits sociaux  pour écrire ma photographie dans une construction transdisciplinaire thématique avec une afro-esthétique, une esthétique se référant à la culture africaine.

En 2015 , j’ai initié un projet de démocratisation de la photographie professionnelle dénommée "FOTOFATA" .Je me suis inspiré des ambiances des studio photo africains d'antan pour faire des shootings photo avec des décors afro-esthétiques pendant les fêtes foraines à Lomé et notamment  aux Foires Adjafi , Togo2000, Festival des grillades.

Dans la même année, j’ai monté le projet d’exposition photo avec une installation plastique « ORGASMIA » .Ce projet photo est un travail entre la photographie et la création plastique.« Orgasmia » touche du doigt le sujet de la liberté d’expression avec un travail sur le corps nu et les traits de scarifications qu’il porte en rapport avec nos traditions togolaises.

En 2018, « RECYCLE-MOI », une collaboration  avec le performeur RAS SANKARA pour traiter du sujet de la prise de conscience de la préservation de l’environnement .Habillé de sachets et de bouteilles en plastiques, il a déambulé dans les artères du grand marché de Lomé jusqu’à la plage en pleine fête de ramadan sous mon objectif photo.

En 2019, j’ai monté une exposition de photo avec une installation dénommée " HANDIPHOTOCAP "qui sublime les personnes en situation de handicap à la hauteur des grandes histoires qu’elles portent .L’exposition traite le handicap comme des facteurs d’esthétique et d’héroïsme pour apporter un autre regard sur le handicap .Cette exposition a été retenu pour la première édition de la semaine photographique de Lomé « SEPHOLO ».

Courant Juin-Août de la même année à la faveur d’une invitation du « CCA, Centre Culturel Africain du Maroc », j’ai bénéficié d’une résidence de création à rabat. Le thème de la résidence est « 20 ans de règne du roi Mohamed VI en faveur de l’intégration des peuples ». J’ai travaillé sur une exposition de «Portraits croisés » qui racontent la vie des personnes subsaharien(ne)s au Maroc avec un aperçu des instants de vie qui font sens et qui témoignent de l’universalité et de l’intégration.


hodinsenyon@gmail.com

Abonnez vous
14 abonnés suivent ce book


ORGASMIA

Exposition Photo - Installation Plastique

Le Mot, le Sens, la Liberté d'Expression, un Trait, une Scarification, une Identité, une histoire.
Un évènement à venir, qui se déroulera à Lomé (TOGO)


Voir toutes les news